La quête spirituelle et ses aléas

Répondre
Avatar du membre
Armus

Un topic pour celleux qui sont en quête spirituelle et/ou qui ont vécu des expériences (positives ou négatives) en lien avec le sujet (notamment EMI, éveil de la kundalini...), pour partager des ressources, ses avancées, ses découvertes mais aussi parfois ses découragements.
je suis d'Ailleurs.
Avatar du membre
Armus

L'existence ou non de Dieu me fascine depuis l'enfance (j'ai Neptune dans ma première Maison ^^). Cependant synchronicités ou pur hasard, je crois que je ne saurais jamais vraiment ce dont résultent les signes que j'ai croisé sur mon chemin. Je reste persuadé qu'il y a quelque chose et j'en cherche la réponse. A travers les rêves, les coïncidences, mes lectures, mon vécu. J'ai passé beaucoup de temps en méditation, j'ai vécu la sensation d'amour pure deux fois dans ma vie et j'ai passé encore plus de temps à tout renier tellement les réponses étaient trop lourdes à porter. Je cherche la paix, en fait.

J'ai lu beaucoup de choses, certaines que je n'aurais pas du lire, parce que je ne sais pas si le Diable existe mais une chose m'est évidente, c'est que beaucoup se font du fric sur le malheurs d'autrui et font passer leurs idées dégueulasses sous couvert de spiritualité. J'ai testé de nombreux états de conscience modifiées par la méditation, j'ai été voir des médium pour avoir des réponses, j'ai failli rentrer dans une secte, aussi une fois. Et surtout j'ai vécu l'éveil sauvage de la Kundalini. Pire expérience de ma vie. Voilà, le chemin est long et douloureux mais il est parfois beau aussi. Et je sais que ce chemin qui est le mien est le bon (et jamais je ne dirais à quiconque qu'il doit suivre le même parce que la route est différente pour chacun). Je pense que je serais en quête toute ma vie. Paix, amour et illumination :clin: :v:
je suis d'Ailleurs.
Avatar du membre
Léti

Je viens trois siècles plus tard, mais merci, Armus, pour ce témoignage (même si j'ignore ce que c'est que l'éveil sauvage de la Kundalini).

De mon côté, j'ai été élevée par une mère catholique et un père athée. Mon ex-mari est protestant/agnostique. J'ai eu une période très croyante dans mon adolescence, et par la suite, on va dire que j'ai vécu dans une sorte "d'agnostisme mou", je veux dire par la là que je ne savais/sais pas trop si Dieu existe, que c'était une question que je savais intéressante mais qui était éloignée de moi.
Aujourd'hui, je vis une rupture douloureuse avec ce fameux ex-mari et je ressens un besoin de spiritualité. Sauf que je n'ai pas envie de me tourner vers l’Église, je ne crois pas du tout assez en un Dieu quelconque pour me sentir prête ne serait-ce qu'à commencer un chemin en ce sens. De moi-même, je me sens un peu animiste, j'ai plutôt envie de prier les esprits de la forêt, les protecteurs du foyer, voire le Seigneur Totoro :langue: Pour l'instant, j'en reste là, mais je sais aussi que prier seul a ses limites. J'ai tout un chemin à faire. Je suis consciente, par exemple, que je prie "parce que j'en ai besoin" et pas "parce que j'ai la foi", ce qui est prendre le problème à l'envers. Mais chaque chose en son temps, et je vais avancer peu à peu dans ma réflexion et ma recherche.
Avatar du membre
Armus

@Léti
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent voir ce contenu.


Je comprends, moi aussi je priais par nécessité, et surtout je me sentais un peu bête quand je le faisais, comme si je n'arrivais pas à y mettre la moindre conviction personnelle et que ça "sonnait faux". Je crois que la prière ne me correspond pas mais il y a plein d'autre façon de démontrer sa foi. Bon courage dans ta quête.
 
je suis d'Ailleurs.
Répondre