Rdv chez le psy

Avatar du membre
Illusions

J'ai rdv tout à l'heure chez mon psychiatre et j'angoisse comme à chaque fois.
Après avoir eu ma deuxième sœur aînée à la maison pendant 6mois en début d'année, nous avons mon grand frère depuis un mois. Il me fatigue avec ses non pas clairement dits et sa méchanceté par rapport à mon égard.
Lui qui prône le respect de la parole de l' autre, bah c'est loupé :lol:.
Il a de gros problèmes de santé (physique et quelques troubles psy), s'est complètement desociabilisé mais ce n'est pas une raison. Qu'il s'excuse sinon.
Avatar du membre
Illusions

DP : mon rdv s'est bien passé.
Mes psy trouvent que je progresse bien :paillettes:.
Prochaine étape trouver un job et avoir mon chez moi ! Et avoir moins le "chic" de tomber sur des gens pas stables accessoirement :cretin:.
Avatar du membre
Cobe

J'en suis a plus d'un mois sans RDV je commence a en ressentir grandement le besoin. :sweatdrop:
Avatar du membre
Margot
Localisation : Un jour après l'autre

Je souhaite reprendre un suivi psy, et on m'a recommandé une psy spécialisée dans la problématique qui me concerne.
Le truc, c'est que cette personne est plus jeune que moi (5 plus jeune environ je dirais, et j'ai 35 ans), et j'avoue que ça me perturbe. Je ne tiens pas forcément à allez consulter un vieux monsieur avec une barbe blanche ( :fear: ) et je serai vexée qu'on préjuge de mes capacités sur la seule base de mon âge, mais j'ai du mal à passer au dessus du fait qu'elle est plus jeune que moi (et qu'elle n'a que 8 ans d'expérience)...
Ca vous est déjà arrivé de consulté quelqu'un de plus jeune ?
"On peut douter de tout sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés." AA
Avatar du membre
Julie Coton
Bébétincelle
Bébétincelle

@Margot Moi je pense (pas sûre) que ma psy est plus jeune que moi de quelques années aussi, et pour ma part c'est pas gênant. Je me suis posé la question quelques fois, mais au final pendant les entretiens c'est vraiment son statut de psy qui prime, pas elle en tant qu'individu/personne, et du coup son âge importe peu au final.
Pour l'expérience, je pense que je me dirais qu'à part si on est soi même psy, ben ça fait toujours des études et 8 ans d'expérience de plus que soi, et donc même si elle est jeune, elle est probablement plus à même de t'aider que toi même ?

Je me dis qu'au final, ça reste une spécialiste dans son domaine, et genre quand on se retrouve en face d'un.e dentiste ou d'un.e gynéco plus jeune, ben c'est pas plus gênant que ça. Et puis imagine, si on devait choisir que des gens plus vieux, on pourrait plus trouver de psy du tout passé l'âge de la retraite haha^^
 
Avatar du membre
MamzelleOups
Localisation : Au pays des korrigans et de l'Ankou...

Connaissez-vous la thérapie systémique ? Ma psy du travail de Pôle emploi m'a conseillé de prendre rdv dans une association qui fait de la thérapie familiale et systémique, ce qui me permettrait un suivi à moindre coût, mais je ne crois pas qu'ils soient vraiment psychologues. Mais j'hésite à prendre rendez-vous ou payer un peu plus cher pour un cabinet libéral (on m'a conseillé une psy).
Avatar du membre
SalvioHexia
Localisation : Les pieds dans l'eau
Pronoms : Elle

@MamzelleOups 

Coucou :) Je me permets de te mentionner car je suis psychologue et je peux peut-être si tu le souhaites bien évidemment t'expliquer un peu en quoi ça consiste :). Je n'y suis pas formée mais je pourrais au moins te donner les bases, vu que je suis censée connaître un peu tout ce qui se fait pour réorienter au mieux :). La thérapie systémique et familiale généralement ce sont des psychologues même dans les associations qui les font, c'est assez rare d'avoir d'autres professionnels. Ca peut se vérifier en appelant et demandant la profession de la personne, tu es en droit de le demander bien sûr! 
 
Avatar du membre
Eliza

@MamzelleOups Comme dit par @SalvioHexia, ce sont souvent des psychologues qui se sont spécialisés là dedans. En très gros, la thérapie systémique part du principe que l'individu fait partie de systèmes comme la famille et qu'il faut prendre en compte l'ensemble pour parvenir à une évolution. Par exemple (simplifié), un enfant ayant des gros troubles scolaires. Les parents consultent. Travail sur l'enfant, la relation parents/enfants, etc. L'enfant va mieux. Et... la soeur devient alors ingérable avec colère, etc. Passage par un travail systémique et en fait, dans cette famille, la maman faisait une dépression cachée et le père était absent. L'ainé en souffrait mais la maman allait mieux car elle s'occupait de son ainé et y trouvait un équilibre. Mais quand l'ainé allait mieux, l'équilibre est rompu, la mère plonge donc la soeur en souffrait car elle n'avait pas de soutien extérieur comme l'ainé. donc la maman s'occupe de sa fille et y retrouve un équilibre. Insatisfaisant mais un équilibre quand même. Le travail systémique a permis de dépasser le problème apparent pour décortiquer le fonctionnement de cette famille et trouver la vraie cause du problème et donc progresser.
Ne pas citer, merci :happy:
Avatar du membre
MamzelleOups
Localisation : Au pays des korrigans et de l'Ankou...

Merci @Eliza et @SalvioHexia Je trouve étonnant qu'on me conseille ça en rapport avec un burn-out, mais bon pourquoi pas.
Avatar du membre
Eliza

@MamzelleOups Je ne connais pas très bien cette approche et le burn out. Mais j'imagine que le burn out est multi factoriel. Donc par exemple, comprendre comment notre système familiale et pro et sociétale s'imbrique permet de sortir d'une approche exclusivement individualiste. Donc d'avoir une compréhension bien plus globale et complète...
Après, pour moi, un "bon" psy n'est pas extrême dans une approche et est capable de souplesse et d'utiliser tous les outils à sa disposition pour agir au mieux pour son patient.
Ne pas citer, merci :happy:
Répondre